Voyage en Venise Verte - Le Blog du Chapter, LaPlume - Limoges Country Chapter

Aller au contenu

Menu principal :

Voyage en Venise Verte

Publié par LaPlume dans Carnet de voyageur · 27/4/2015 16:01:00
Ca y’est, c’est parti, 26 Avril, le Printemps, ou presque, alors … ils sont tous venus, ils sont tous là, pour la balade en Venise Verte, concoctée par Laura. 

Au RDV à la concession, à 09H00, 28 motos qui brillent, 40 Bikers et Bikeuses ! Ils sont tous là ! Même que le Dealer Pierre et Picsou, Joëlle sont là, avec nous, en moto, yes ! Il y avait longtemps d’avoir vu autant de motos en virée, de mémoire, il y a eu, le musée Baster, en avril 2013, mais en Auvergne, c’est vrai, il faisait plus frais …. Mémoire ….. Avec le café, ça discute, même si certains se sont levés tôt, on pense à ceux qui viennent de la Creuse et autres régions lointaines ……Mais il faut se préparer, chacun va de son minitel portable, pour analyse de la météo, et ça discute, bien sûr, d’autres scrutent le ciel, bref, certains chaussent la combine, certains mettent le haut, ou le bas, et les optimistes restent en cuir, même Gégé, qui reste bras nus ! Na !

Briefing, pour 28 motos, il est décidé 4 groupos, avec chacun son Road Captain, et son serre file, OK, en place, avec un peu de cafouillage au départ, mais c’est parti, peut-être qu’avec un placement des road captains dès le départ et son groupe respectif derrière lui, ce serait mieux ? Ou plus clair ? Peut-être ? Bref, c’est parti pour aller, en Venise Verte, 180 bornes à faire, ciel gris, voire pipi de chat, voir sur la route, grain de pluie ……….. On s’adapte.

Plusieurs groupos sur la route, avec un espace entre chaque, au départ, et ça roule, en cours de route, on prend le JP, qui prend son temps pour s’habiller et pour s’intercaler avec son cheval noir, on prend aussi le Pascal, y en a même qui font un arrêt pipi, aussi, (il va bientôt y avoir du monde du Chapter chez Kessler ...)
On a même risqué la chute, à un rond-point, mais sans bobo, tant mieux, et c’est reparti, avec le soleil qui pointe le bout de son nez, enfin !

Après quelques bonnes lignées de route, en verdure des Charentes, dans les vignes, ou les feuilles commencent leur croissance, pour préparer notre bon jus de raisin, quelques pétarades dans les villages, avec les habitants qui nous saluent, vraiment sympas, on commence à flirter avec les canaux, et les marais, ça sent le resto, ça sent l’écurie, d’autant plus que le compteur affiche déjà 175 kms, donc …… On arrive, presque, quelques minutes de recherches, normal 4 GPS et 4 itinéraires différents ! Normal, on se regarde, on s’arrête, on réfléchit, et on repart jusqu’au prochain jeu d’ Émile GPS, comme à la radio, bref, on y arrive quand même. On béquille, OK.

Le long de la rivière, le resto, le parking aussi, attention, mais bon, on arrive tous à poser les bécanes, moins propres qu’au départ, ça c’est sûr ! On décasque, et c’est parti pour les comptes rendus de la virée, avec les éternels « on est parti second groupo, on est arrivés les premiers ! ….» Bref, pour suivre, un apéro, et un repas de Marais, cagouilles, et cuisses de grenouilles et anguilles, ou poulet, à suivre, fromage, dessert, café, et avec du vino, mais avec modération, comme quoi les bikers sont grands, aussi. Repas très correct, et pas mauvais, ambiance sympa, service bien, rapide, aubergistes très sympas. Même que Laura a eu son cadeau et les remerciements pour son travail de recherche d’activité, ça c’est fait !

Faut repartir, pour aller faire de la barque, tant mieux, il fait beau, alors après 4 ou 5 kms, en moto, quelques recherches de GPS, on est à l’embarcadère, dans les marais, au milieu de la verdure Poitevine, au milieu du silence, , enfin, presque, parce que les Bikers, point de vue silence, ce n’est pas la version exacte du Larousse ou de Wikipédia, bon, ils chargent tous dans les barques, avec un peu de bordel de Bikers, et c’est parti pour une balade de une heure trente, dans les marais, au milieu du silence vert, avec le gondolier qui avance et vire, frôle les bordures, sous les arbres et leurs feuillages qui flirtent avec la rivière, même qu’à un moment, avec les flammes du méthane de la rivière, ya du « ALLUMEZ LE FEU » de Johnny qui résonne dans le silence vert.

Après une bonne balade dans la verdure du marais poitevin, faut rentrer, photo ! Et c’est reparti, groupo 1, groupo 2 et plus …Recherche station essence, pour les mobylettes, encore le jeu de la radio, des GPS …. Pleins faits, ça c’est fait, GO ! Reste 185 bornes à faire, météo ? Incertaine !

Alors GO ! Sur le retour, j’ai cru rêver, dans le rétro, groupo 1 + 2 + 3 + 4 dans l’alignement, 28 motos, bien en file, au loin, avec les phares, les lumières Harley, tout au loin, c’était super, comme avant, et sans problèmes, même avec les road captains et serre files en place, vraiment, SUPER ! Il y avait longtemps, comme quoi, on peut le faire, aussi…………

Et ben voilà, après quelques séparations, quelques sirènes pour saluer leurs départs pour les Charentais, pour les Creusois, et les Nordistes de la Haute Vienne, les files de motos sont toutes bien rentrées, avant la nuit, mais avec quelques mouillades de Chaahk, qui, malgré nos appels, n’en a fait qu’à sa tête, com dab, dommage. Maintenant, faut nettoyer la mobylette, et les chromes ………..

A part ça, la virée était bonne, se retrouver ensemble, autant de motos pour un Run, pour une bonne tablée, pour une ambiance à nous, SUPER, en espérant vous revoir tous dans mes rétros …… Comme au retour, comme avant, ça serait encore mieux.

Prenez soin de vous, de vos femmes, et de vos motos, bande de Bikers ……

Bonne semaine, si vous croisez Chaahk, demandez-lui de garder sa pluie,

À bientôt ……. En soleil……….

Banzai …….. 万歳 !!!!
Voyage, voyage
LaPlume


Aucun commentaire

Retourner au contenu | Retourner au menu